Traitement merule : agir conformément à la loi

12 novembre 2023

La mérule est un champignon dévastateur qui se développe rapidement dans un environnement humide. Elle peut envahir une pièce en quelques jours si l’on ne fait pas attention. Toutefois, il est important de noter ce que dit la loi avant de commencer un traitement merule à la maison. Prenez principalement en compte ce que dit le dispositif Alur.

La loi Alur insiste sur le traitement merule au plus vite

Le dispositif Alur insiste sur le respect des niveaux suivants pendant un traitement merule :

A lire également : Astuces pratiques pour le bon choix d'une paroi de douche qui vous convient

  • Le dépôt d’une déclaration auprès de la mairie dès la constatation de la présence du champignon pour chaque propriétaire.
  • La délimitation des zones à risque par le Préfet grâce à un arrêté préfectoral.
  • Une obligation d’information de la part de l’opérateur de diagnostic dans la zone à risque.
  • Un traitement dans les règles de la part du prestataire engagé pour résoudre le problème. 

N’oubliez pas que la réalisation du travail demande un solide savoir-faire dans le domaine. Vous ne devriez avoir aucun mal à trouver un bon artisan en visitant le site de cette agence spécialisée.

D’autres points à retenir concernant la loi Alur sur la mérule

La loi prend aussi note de l’importance de faire appel à un professionnel certifié CTBA+ pour réaliser un traitement merule. Cela est valable que vous optez pour une intervention préventive ou curative. Le dispositif Alur impose en même temps un traitement des matériaux sur place pour éviter les mauvaises surprises.

En parallèle : Quelles sont les grandes marques de couteaux à steak ?

Une condition qui ne sera pas prise à la légère par une entreprise attestée CTBA+. Celle-ci peut d’un autre côté proposer le déplacement des déchets contaminés si vous le souhaitez. Il faut reconnaître que la loi Alur a permis d’apporter d’importants progrès dans le traitement de la merule.

Différentes méthodes peuvent être proposées pour traiter la mérule

Plusieurs types de traitement peuvent être proposés par un établissement spécialisé en mérule. Ceux-ci commencent toutefois par un diagnostic des lieux pour faciliter le travail. Ainsi, il est possible de réaliser un soin préventif pour protéger les zones à risque. L’opération permet de retarder l’apparition du champignon pendant des années.

D’un autre côté, il y a le traitement localisé qui se fait à titre curatif. Cela est par exemple le cas d’une infestation sur une poutre ou un panneau de bois. Il ne faut pas non plus négliger le traitement d’une pièce à part entière ou de la charpente. 

Le point sur les étapes d’un traitement de la mérule

En plus du diagnostic, certaines étapes doivent être respectées pour mener à bien un traitement merule. Cela passe en premier lieu par la suppression de l’excès d’humidité dans le bâtiment. Vient ensuite l’assèchement de l’édifice comme la mise en place d’un système de chauffage plus performant.

Il ne faut pas négliger la réparation des zones infestées par le champignon en passant par le remplacement des matériaux. Cette étape concerne toutes les parties de chaque pièce traitée. Il reste enfin la destruction de la mérule à l’aide d’un traitement fongicide.

Copyright 2023. Tous Droits Réservés